Le textile et les nouvelles technologies

Posté par: L'équipe Doux Soleil Dans: 2020 Sur: Commentaire: 0 favorite Aimé: 282
rouleau fils
imprimante tissu

Les nouvelles technologies intègrent notre vie quotidienne dans quasiment tous les domaines. Le secteur du textile a évolué et a réussi à améliorer énormément la qualité de ses matières première, de ses procédés de fabrication et de ses produits finis grâce aux progrès réalisés durant ces dernières décennies.

Historique et évolution de l'industrie textile

machine à coudre

Depuis la révolution industrielle du XVIIIe siècle, l'innovation dans l'industrie textile n'a pas pu être stoppée. L'incorporation de bio-procédés dans l'obtention des matières première, la protection de l'environment et l'entrée de nouvelles technologies dans les articles vestimentaires (vêtements proactifs, connectés et intelligents) est devenue maintenant une réalité.

De nombreuses innovations et avancées ont été faites dans ce domaine. Des contributions qui peu à peu sont devenues une réalité, mais qui à l'époque étaient avant-gardistes comme, par exemple, en 1935 avec l'arrivée de tissus dérivés du pétrole comme le nylon, la première fibre synthétique à être commercialisée. Puis en 1980, la microfibre pour la transpiration et l'imperméabilisation des vêtements.

Au cours des dernières décennies, nous avons vu comment de nouveaux tissus synthétiques dérivés du pétrole ont été incorporés aux processus de fabrication, remplaçant les fibres naturelles, qui sont plus coûteuses puisque leur obtention est limitée.

Les textiles actifs

maille tissu

Non moins importante est l'émergence de toutes sortes de matériaux intelligents et multifonctionnels dans de nouvelles niches du marché du textile. Ces tissus sont capables de modifier leur nature en répondant à différents stimuli physiques ou chimiques externes et en altérant certaines de leurs propriétés afin de générer un certain bienfait pour l'utilisateur final. Les plus remarquables sont les chaussettes adultes et enfants qui favorisent la cicatrisation de la peau, les sous-vêtements biocides, les tissus qui contrôlent le rythme respiratoire, ou même les draps antistress.

Plus accessibles et pour un usage quotidien, on trouve les housses de canapé qui ne tachent pas. Il s'agit là d'un tissu technique qui va au-delà d'un spray de protection imperméable et qui permet d'obtenir une coloration résistante aux taches. Il peut être nettoyé même plusieurs jours plus tard par un simple lavage à l'eau. Ces articles sont déjà disponibles dans de nombreux magasins de décoration, de sorte que cette vision du futur est déjà une réalité d'aujourd'hui. En outre, un simulateur permettant de choisir différents tissus d'ameublement a également été développé. Cette ingénierie offre la possibilité de vérifier leur aspect dans différents environnements, en changeant les tissus de manière interactive.

Pour atteindre ces résultats, les chercheurs associent d'autres technologies telles que la nanotechnologie, la microélectronique ou la biotechnologie. Ces textiles sont définis comme étant des tissus capables de détecter et de réagir aux conditions environnementales (protection UV) ou à des stimuli mécaniques, thermiques, chimiques, électriques ou magnétiques.

On peut distinguer 3 générations de textiles intelligents :

  1. Textiles intelligents passifs : ils constituent la première génération de textiles intelligents et peuvent uniquement percevoir les conditions environnementales ou les stimuli extérieurs.
  2. Textiles actifs intelligents : ils vont plus loin, car ils ont la capacité de capter, mais aussi de réagir à certaines situations. Ce sont des textiles à mémoire de forme, de type anti-UV et thermorégulateurs, qui peuvent stocker la chaleur, absorber la vapeur, etc.
  3. Textiles ultras intelligents ou très actifs : cette troisième génération de textiles peut non seulement détecter et réagir, mais aussi s'adapter aux conditions et aux stimuli de l'environnement.

Les bio-procédés favorisant l'écologie

dechets textiles

L'une des dernières avancées en matière de fabrication textile est l'incorporation de bio-procédés dans les produits et les processus industriels permettant leur obtention. Le facteur principal de ces procédés est que l'application d'organismes vivants et/ou de leurs composants sont Eco responsables. La biotechnologie dans le domaine du textile et de la chaussure repose sur trois piliers fondamentaux : le traitement biologique des déchets générés dans les installations industrielles, les tissus traités à l'aide d'enzymes et les dispositifs biologiques couplés à un substrat textile. La conception enzymatique est l'une des techniques les plus prometteuses pour la recherche dans le secteur du textile, tant pour la production de fils et de tissus que pour la fabrication du produit fini.

Les applications de la biotechnologie textile

tissus respirants

L'application de ces enzymes dans les processus de fabrication permet d'obtenir des améliorations de la qualité et des caractéristiques des matériaux (résistance, élasticité, etc.). Ce procédé permet également d'appliquer des marqueurs pour le contrôle de qualité ainsi que pour la traçabilité des produits. De plus, il permet de remplacer des processus chimiques plus coûteux tant sur le plan économique que sur celui de l'anti pollution. On obtient ainsi des tissus fonctionnels (en vente sur notre site Doux Soleil). Ceux-ci sont non allergènes, antimicrobiens, de protection UV, insecticides, déodorants, etc., tant pour un usage domestique que pour des applications techniques (médicales, militaires, sportives, etc.).

Protection de l'environment et textiles Eco responsables

Fidèles à une philosophie inspirée de l'écologie, les fabricants ont innové en proposant des tissus obtenus à partir de l'eucalyptus, du chanvre, du polyester ou de nylon recyclés et de laine traitée sans chlore. Citons par exemple le procédé “Cocona” qui est basé sur le charbon actif obtenu à partir de déchets de coquilles de noix de coco. Plus de 20 milliards de noix de coco sont utilisées chaque année pour répondre aux besoins des industries alimentaires, cosmétiques, sanitaires et de filtration. Les fibres de coco et le charbon actif offrent d'excellentes propriétés de respirabilité et de séchage, de contrôle des odeurs corporelles et sont anti-UV, grâce à leur structure poreuse. En plus d'être recyclables et de réduire la pollution environnementale, ces tissus évitent également la production de déchets plastiques.

La mode circulaire

vetements cintres

Notre marque Doux Soleil commercialise des tissus intelligents ainsi que des articles recyclés et recyclables évitant ainsi la prolifération des déchets plastiques. Elle le fait par engagement vis à vis de l'écologie et veut participer à ce que ce type de vétements devienne accessible au plus grand nombre.

L’économie circulaire est un système d’échanges économiques et de production visant à améliorer l’efficience de l’usage des ressources et à diminuer l'impact sur l’environnement. Il existe aujourd'hui, au-delà des impératifs moraux et écologiques, à transformer les schémas d'organisation dans l'industrie de la mode, une nécessité économique. C'est une nouvelle mutation qui s'engage et que nous devons anticiper. La mode circulaire est en mesure d'accompagner cette transition en la mettant au service de la protection de l'environnement.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre
Nouveau compte S'inscrire